mardi 17 avril 2012

L'Equinoxe à Capbreton

Voila une adresse où vous ne serez pas déçu de la qualité du poisson. Ce n'est pas toujours évident de choisir un bon restaurant sur la côte, lorsqu'on ne connait pas.

Donc si vous faites un tour du côté de Capbreton, vous pourrez faire une halte à L'EQUINOXE (Résidence Grand Large, 40130 Capbreton).

Le décor est un peu décalé, mais c'est ce qui fait le charme de ce restaurant simple et convivial, à l'image de la gérante qui vous accueille avec naturel et énergie !

Surtout que l'été vous pouvez vous régaler en terrasse avec vue sur l'océan.





Si vous avez des doutes, vous n'aurez qu'à comparer le taux de remplissage de l'Equinoxe par rapport au restaurant d'à côté : à chaque fois il faut faire la queue ou c'est même complet à l'Equinoxe quand l'autre est quasi vide alors qu'il a un style beaucoup plus moderne, mais la différence se fait dans l'assiette !

Et oui à l'Equinoxe, les poissons sont frais, les assiettes copieuses et les prix accessibles !

Voila ce que nous avons commandé ce jour là :




1 : Seiche à la plancha
2 : Parillada de fruits de mer (moules, gambas, langoustines et chipirons à la plancha)
3 : Assiette Equinoxe (brochettes de crevettes, noix de St Jacques, gambas)

Verdict : le poisson était très bon, les cuissons parfaites et les quantités importantes !

Tout ça pour des prix abordables (ex : 20€ pour la parillada).
Il y a aussi des menus, exemple :



Voila, pour les desserts, ils sont bons, par contre je ne pense pas que ce soit du fait maison.

Mais bon ici on y vient pour manger du poisson de qualité et bien cuisiné !!

3 commentaires:

  1. Attention : Changement de propriétaire depuis 2 mois, La cuisine est devenue infecte. Produits basse qualité, surgelés, très mal cuisinés. Desserts industriels.
    Goûts bizarre des poissons, sauce pas très fraiche, moules très moyennes. ça n'a plus rien à voir avec la cuisine des anciens propriétaires. Echec total, A FUIR.

    RépondreSupprimer
  2. Ah ouais !! Quel Dommage !! Mais merci pour l'info en tout cas, je n'en ferais plus "la pub".

    RépondreSupprimer